Evénement à venir
Webinar Compétences au sein des ESN : identification, évaluation et certification - avec Procertif
Jeudi 29 septembre
S'inscrire

Quand nous sommes recruteurs, nous sommes forcément des familiers du terme « sourcing » ! En effet, il vous est sûrement arrivé de passer des heures à faire des recherches de candidats par tous les moyens possibles et imaginables.

C’est la définition même du sourcing en recrutement : mettre en place un processus de recherche avec pour seul objectif d’identifier des profils de talents répondant à votre besoin sur un recrutement donné.

Même si ce terme est familier pour vous, vous vous êtes peut-être parfois demandé si vous faisiez correctement votre sourcing ou bien comment vous pourriez perfectionner votre technique de sourcing. Découvrons ensemble une liste d’étapes qui vous permettront de vous assurer que vous êtes sur la bonne voie dans votre sourcing !

Étape n°1 : Ayez connaissance de votre besoin en recrutement

La première étape que vous devez suivre avant même de commencer votre sourcing est de déterminer précisément votre besoin en recrutement.

Beaucoup de recruteurs oublient que ce qui leur permettra de réussir leur sourcing, c’est avant tout de connaître concrètement leur besoin. Connaître exactement votre besoin vous permettra de mettre en place le bon plan d’action.

N’oubliez pas : chaque recrutement est unique et ne peut pas être traité de la même manière. Par conséquent, votre sourcing sera différent d’une recherche à une autre. Pour cela, vous pouvez par exemple vous créer une fiche de poste avec les critères que doivent cocher le candidat idéal pour votre poste à pourvoir :

  • Intitulé du poste.
  • Service auquel le futur collaborateur sera rattaché.
  • Relations internes et externes dans le poste : qui sera son N+1 ? Doit-il manager des équipes ? Devra-t-il gérer des prestataires externes, des clients, … ?
  • Missions, objectifs et responsabilités du poste : quelles sont ses missions principales ? Quelles tâches sera-t-il susceptible d’effectuer ?
  • Difficultés et spécificités du poste : horaires, environnement de travail, …
  • Compétences exigées pour le poste.
  • Compétences secondaires qui peuvent être reléguées au second plan.
  • Informations sur le poste : salaire proposé, localisation du poste, nécessité de mobilité, …

En bref, vous devez dessiner le portrait robot de votre candidat idéal.

Étape n°2 : Préparez votre sourcing en amont

Votre besoin en recrutement est posé sur une feuille ? Alors, il est temps de préparer votre sourcing en amont ! Un sourcing ne doit pas être fait à l’aveuglette. Il doit suivre une méthodologie qui vous permettra, tout au long de votre recherche, de l’adapter et de l’améliorer si jamais vous vous retrouvez bloqué.

Pour cela, vous devez absolument préparer votre sourcing et regrouper toutes les informations qui pourraient vous permettre de faire le meilleur sourcing possible :

  • Des intitulés de poste qui pourraient correspondre à l’intitulé de poste que vous avez à pourvoir (n’oubliez pas un poste peut être appelé de multiples manières possibles).
  • Une liste des entreprises concurrentes où vous pourriez être susceptibles de trouver votre perle rare.
  • Des exemples de profils ou encore de CV qui pourraient correspondre à votre besoin (surtout quand vous avez déjà été amené à recruter ce type de profils précédemment).

Attention, cette liste n’est pas exhaustive ! N’oubliez pas : plus vous aurez préparé votre sourcing, plus ce dernier aura des retours rapidement. Ne vous lancez jamais sans vous être posé sur ces étapes.

Étape n°3 : Choisissez les canaux de sourcing les plus pertinents

Vous avez passé du temps à préparer votre sourcing et vous souhaitez désormais passer à l’action ? Alors, il est temps pour vous de choisir les canaux de sourcing les plus pertinents pour votre recherche.

Réseaux sociaux, CVthèques, jobboards, cooptation, forums ou salons d’emploi, écoles, mobilité interne, vivier de candidatures : il existe de nombreux canaux de sourcing. Toutefois, beaucoup de recruteurs pensent encore que sourcer se fait uniquement sur les réseaux sociaux ou les CVthèques. Tous les canaux de sourcing peuvent être bons pour votre recherche, vous devez simplement trouver le plus pertinent.

Pour cela, nous vous conseillons de prendre en compte différents aspects concernant votre besoin en recrutement :

  • Votre timing : sous quel délai le profil doit être recruté ? Combien de temps avez-vous par jour ou par semaine pour sourcer ?
  • Votre budget
  • Les outils informatiques que vous avez à disposition
  • La rareté ou non du profil à rechercher

Tous ces éléments vous permettront de déterminer le canal qui sera le plus rapide et le plus efficace pour pouvoir recruter.

Étape n°4 : Déterminez la bonne approche

Une fois que vous aurez déterminé avec précision les canaux de sourcing que vous allez utiliser, il vous faudra réfléchir à la meilleure approche pour attirer vos candidats. Campagnes de mail, réseaux sociaux, publications à un réseau, téléphone, chasse directe, … Il existe des dizaines d’approches possibles, mais elles ne seront pas toutes compatibles pour votre sourcing.

Il est donc important que vous réfléchissiez en amont à l’approche qui vous paraîtra la plus pertinente en fonction de tous les éléments que vous aurez recueillis et déterminés précédemment. Il n’existe pas de baguette magique en sourcing et vous devrez absolument être attentif au retour de vos approches. Si vous n’obtenez pas suffisamment de retours, n’oubliez pas de retravailler votre sourcing et de changer de cap.

Étape n°5 : N’hésitez pas à utiliser la data ou l’intelligence artificielle

Si vous faites déjà du sourcing de candidats, vous avez probablement déjà eu cette impression de chercher une aiguille dans une botte de foin. Pour vous aider à sélectionner au mieux le bon profil, la data et l’intelligence artificielle peuvent vous aider.

En effet, les recruteurs ont aujourd’hui accès à de nombreux outils qui se servent de ces technologies et qui permettent une meilleure qualification de leur recherche pour ainsi gagner du temps.

De l’annonce d’offre d’emploi en passant par la gestion du sourcing, la data et l’intelligence artificielle peuvent vous permettre de gagner un temps précieux, mais surtout vous permettre d’être plus précis dans vos recherches. Il existe par exemple des outils qui vous offrent la possibilité d’automatiser votre sourcing ou encore des outils qui vous permettront d’identifier sur internet les profils les plus pertinents selon votre recherche.

Même si vous n’êtes pas encore familier avec ces termes : data et intelligence artificielle, n’hésitez pas à vous former, car ils vous feront gagner un temps précieux et permettront d’améliorer la qualité de votre sourcing.

Étape n°6 : Restez en veille continuellement

Votre sourcing peut et doit absolument être amélioré et perfectionné chaque jour. Pour cela, vous devez absolument rester en veille continuellement. Vous devez vous tenir informé des derniers outils sur le marché qui vous permettront d’effectuer le bon sourcing.

Il existe de nombreux outils très performants qui peuvent vous permettre de réaliser un sourcing efficace : des outils de scraping, des automatisations, des campagnes d’e-mailing. Toutes les techniques peuvent être bonnes à prendre, mais surtout à apprendre.

Ne vous reposez pas sur les connaissances que vous avez déjà. Continuez à vous tenir informé et à vous former : ce sera la meilleure clé pour réussir votre sourcing.

Le sourcing : un outil puissant pour dénicher les meilleurs talents sur le marché !

Vous le saviez déjà avant de lire cet article : le sourcing peut être une véritable arme pour dénicher le meilleur talent du marché et pour répondre à un besoin en recrutement précis. Si vous commencez à recruter, n’oubliez pas de respecter les étapes précédentes. Elles vous permettront de vous assurer le meilleur sourcing possible tout au long de votre recrutement.

Si vous recrutez depuis déjà quelque temps et que vous êtes un familier du sourcing, vous devez absolument suivre cette règle : votre sourcing peut être amélioré ! Chaque jour, de nouvelles manières de fonctionner, de nouveaux outils, de nouveaux canaux, de nouvelles approches voient le jour. Alors n’oubliez jamais de rester en veille et de perfectionner vos techniques.