Actualité
Informations saas.group annonce l’acquisition de Crosstalent
Jeudi 1 décembre
En savoir plus

Bien que la notion d’engagement des collaborateurs ne soit pas nouvelle et qu’il n’est plus nécessaire de démontrer l’importance de cette dernière, celle-ci a connu de nombreuses et importantes mutations au cours de ces deux années passées.

Entre crise sanitaire, reprise de l’activité, tensions du marché et arrivée des nouvelles générations au sein des entreprises, les pratiques d’hier ne sont plus celles qui font recette aujourd’hui ; et l’ombre de la grande démission ne fait que s’agrandir !

Alors comment remobiliser ses équipes et s’assurer de leur engagement ?

L’engagement des collaborateurs, les nouvelles règles qui bouleversent la donne !

Si la notion d’engagement collaborateur est entrée dans le langage commun des entreprises, sa définition exacte reste encore relativement floue pour nombre d’entre nous. Alors lorsque l’on parle d’engagement collaborateur, de quoi parle-t-on exactement ?

Un collaborateur engagé est un collaborateur qui met en œuvre toute son énergie et toute sa détermination dans l’exécution de ses missions dans l’optique de faire progresser et rayonner son entreprise tant en interne qu’en externe. Un collaborateur engagé est un collaborateur qui démontrera une grande motivation et une grande envie dans son quotidien et qui se sentira parfaitement intégré à celle-ci.

En règle générale, un collaborateur engagé sera plus productif, moins enclin à l’absentéisme et contribuera à diminuer fortement le taux de turn-over tout en étant un ambassadeur de choix pour la marque employeur de l’entreprise.

Mais l’engagement collaborateur ne va pas nécessairement de soi et il est important que les entreprises veillent à le cultiver. Alors comment favoriser cet engagement collaborateur ?

Le cabinet de recherche Américain Gallup a publié en 2017 une étude démontrant que l’engagement collaborateur reposait sur 4 piliers fondamentaux organisés sous la forme d’une pyramide. De la base de la pyramide, le socle, à son sommet, nous retrouvons les 4 piliers suivants :

  • Les besoins de base
  • Le support et management
  • Le travail en équipe
  • La progression

Lorsque l’on analyse cette pyramide, il en ressort qu’il est indispensable de connaître les espérances de son équipe et que la communication est un élément central dans le dispositif d’engagement des collaborateurs.

Ainsi, l’arrivée des nouvelles générations et de leurs attentes vis-à-vis de leur vie professionnelle bouleverse les certitudes que nous avions sur l’engagement collaborateur, mais il ne s’agit pas là du seul facteur de changement. En effet, les conséquences de la crise sanitaire ont, elles aussi, rebattu les cartes de l’engagement collaborateur.

L’arrivée des nouvelles générations, quels changements ?

D’ici à l’horizon 2025, la génération Z devrait représenter entre 30 et 50% des actifs du marché de l’emploi, si l’on se réfère à diverses enquêtes et études telles que celles menées par l’entreprise Adobe « The future of Time » ou selon la publication de Dunod « Génération Z : Des Z consommateurs aux Z collaborateurs ».

Cette génération hyperconnectée et qui n’a pas connu le monde sans internet est-elle si différente des millenials et de la génération Y ?

Eh bien oui ! Si l’on se réfère au baromètre de l’Ipsos « Talents : ce qu’ils attendent de leur emploi » publié en 2020, la génération Z prête un intérêt tout particulier quant à leur bien-être au travail et à leur qualité de vie générale au travail, et ceux bien avant le salaire.

Pour s’assurer de l’engagement et de la fidélité des collaborateurs de la génération Z, les entreprises devront être attentives à leurs attentes et à leurs besoins. Et parmi ces derniers, nous comptons notamment :

  • L’importance du travail en équipe
  • La nécessité de créer un lien social fort au travail.
  • La performance, la fluidité et la rapidité des outils connectés.
  • La flexibilité des modes de travail.
  • Le besoin de reconnaissance des collaborateurs.
  • Le management participatif.

La génération Z désire être impliquée dans la vie de l’entreprise, mais aussi lors des prises de décision et souhaite être en mesure de communiquer rapidement, simplement et par tout moyen avec leurs collègues, que cela soit en présentiel ou en distanciel. Ainsi, la qualité et la multiplicité des canaux de communication interne est un facteur clé de l’engagement de ces collaborateurs.

Le télétravail et son impact sur les conditions et les modes de travail

Déployé massivement lors des différents confinements qui se sont succédé, le télétravail est, certes, un mode de travail présentant de nombreux avantages tant pour les collaborateurs que pour les entreprises, mais il est surtout un mode de travail qui a mis en évidence les carences des entreprises en matière de communication digitale.

Le sentiment d’isolement, la perte du lien collectif sont autant de conséquences du télétravail qui influencent de façon négative l’engagement des collaborateurs.

Désormais, un retour au full présentiel n’est pas envisageable. Que cela soit les anciennes ou les nouvelles générations, les désirs de flexibilité et de liberté dans l’organisation de son temps de travail sont, à présent, bien ancrés dans les habitudes et souhaits des collaborateurs.

Généralisation du télétravail, travail hybride, flex-office, … autant de forme de travail qui vont demander organisation et adaptabilité aux entreprises.

De nouveau, la communication interne sera au centre de toutes les attentions et permettra de conserver et d’améliorer l’engagement des collaborateurs.

Quels sont les nouveaux outils de la communication interne ?

Afin de préserver, mais aussi de favoriser l’engagement de leurs collaborateurs, les entreprises ne doivent pas hésiter à multiplier les canaux de communication interne. À la fois pour s’assurer que chacun puisse avoir un accès à l’information, mais aussi pour éviter une certaine lassitude qui viendrait nuire au bon fonctionnement de la communication.

Parmi les canaux de communication interne les plus pertinents, nous pouvons citer :

Le livret d’accueil

Véritable recueil des pratiques et de l’histoire de l’entreprise, le livret d’accueil contribue à une intégration réussie des nouveaux collaborateurs et leur sera utile tout au long de leur vie professionnelle au sein de l’entreprise.

Pour plus d’efficacité et pour une mise à jour permanente de ce dernier, une version digitale peut être déployée ; évitant ainsi l’obsolescence des informations tout en contribuant à l’attractivité de l’entreprise.

Les bulletins internes (Newsletters)

Généralement peu coûteux et simple à mettre en application, le bulletin interne est un des canaux les plus efficaces pour permettre à l’entreprise de communiquer avec ses collaborateurs.

Diffusé par voie numérique, le bulletin numérique peut être accompagné de graphiques, de vidéos et d’illustrations rendant sa lecture plus attrayante et moins fastidieuse.

Outre les informations et actualités de l’entreprise, cela est également un excellent moyen de mise en avant et de reconnaissance de vos collaborateurs.

L’Intranet

Relativement lourd et coûteux à mettre en place, toutes les entreprises ne peuvent se doter d’un Intranet propre à leur société.

Pour celles qui peuvent y investir du temps et des moyens, l’Intranet devient l’un des principaux moyens de communication. Présentation des actualités, création d’espaces de stockage (fiche de poste, vidéos de formation, …), Chat d’entreprise… Autant de canaux qui connecteront les salariés à leur entreprise, mais aussi les collaborateurs entre eux.

Les messageries instantanées

Moins formelle qu’un e-mail et plus facile d’accès grâce aux applications mobiles et à Internet, la messagerie instantanée permet de faciliter et de fluidifier la communication à tous les niveaux.

Envois de messages personnels, création de groupe de travail ou autre, l’utilisation des messageries instantanées révolutionnera la communication interne de votre entreprise.

Les plateformes et outils de travail collaboratif

À l’ère du travail hybride, les collaborateurs doivent être en mesure de travailler partout et quand ils le souhaitent. Il devient alors impossible de plancher sur ses dossiers seul dans son coin ou d’organiser une réunion à heure et à date fixe.

Les outils de travail collaboratif permettent de partager en temps réel le contenu de documents et de s’assurer d’une mise à jour permanente des informations.

Annotations, mesure de l’avancement, partage de fichiers… les possibilités sont nombreuses et assureront un travail d’équipe efficace même à distance.

Améliorer la communication interne via son portail RH, est-ce possible ?

Entre les nouveaux modes d’organisation du travail et l’arrivée progressive et programmée de ces nouvelles générations hyperconnectées, la mutation ainsi que la généralisation de la communication interne sont des prérequis indispensables à la réussite, mais aussi à la pérennisation des entreprises.

Comme nous avons pu le voir, il existe aujourd’hui une pléiade d’outils dédiés à la communication interne en entreprise qui allieront communication en présentiel, mais aussi et surtout digitale.

Seulement voilà, ne risque-t-on pas de s’y perdre ?

Intégrer et développer l’Intranet est, certes, un moyen efficace et global pour améliorer et diffuser sa communication interne, mais il n’en reste pas moins coûteux et souvent extrêmement lourd pour les équipes en charge de sa création, de son contenu et de sa maintenance.

Alors existe-t-il une autre solution ? Et si un SIRH pouvait faire office d’Intranet ?

Avec Crosstalent, c’est désormais possible. En effet, notre solution vous permet de personnaliser votre SIRH dès le portail d’accueil en y intégrant toutes les applications dont vous aurez besoin pour travailler : Docusign, LinkedIn, add-on de messagerie instantanée, …

Et pour aller plus loin dans la communication avec vos équipes, vous retrouverez l’application Onboarding, les applications de gestion des compétences et de la formation ou celle en lien avec l’administration du personnel.

Crosstalent vous permet de regrouper au sein d’un seul et même portail toutes les applications et besoins en matière de communication interne.