Entretien professionnel vs Entretien d’évaluation

La Loi est plutôt claire : l’entretien professionnel « ne porte pas sur l’évaluation du travail du salarié ».

Un arrêt récent (Cass. soc. n°15-18.419 du 6 juillet 2016) confirme qu’un entretien annuel d’évaluation ne peut être confondu avec un entretien professionnel, tel que prévu à l’époque dans l’année suivant le 45ème anniversaire du salarié, ou résultant d’une obligation née d’un accord collectif. L’employeur est en l’espèce condamné à verser des dommages-intérêts pour mauvaise exécution du contrat de travail.

Rappelons que la loi de mars 2014 oblige l’employeur à informer tout salarié qu’il bénéficie tous les deux ans d’un entretien professionnel « consacré à ses perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualification et d’emploi. »

Conclusion ? Respectons la loi sur les entretiens professionnels sans chercher à biaiser, et adaptons plutôt nos pratiques d’évaluation :

  • quel est l’objet de l’évaluation (atteinte d’objectifs, compétences mises en oeuvre, …) ?
  • quelle est la fréquence souhaitable des évaluations (semestrielles, trimestrielles, …) ?

François Rajaud, Associé Crosstalent

Linkedin Twitter Youtube